fbpx

L’historique de la MIAM

LA MIAM EN QUELQUES DATES

2010

2013

2014

Étude de préfaisabilité

L’arrondissement d’Outremont retient le projet de la MIAM pour l’occupation du bâtiment situé au 30-32, avenue Saint-Just, suite à un appel de propositions de mise en valeur de l’édifice.

Enregistrement de la MIAM comme OBNL, entreprise d’économie sociale à vocation culturelle.

Plan d’affaires présenté au CLD Les 3 Monts et obtention d’une première subvention de démarrage.

Premier Prix (niveau local) au 16e Concours québécois en entrepreneuriat, entreprise d’économie sociale

2015

Le projet de la Maison internationale des arts de la marionnette qui s’implantera au coeur de l’Îlot Saint-Viateur, nouveau pôle culturel de l’arrondissement d’Outremont, est sélectionnée en tant que legs du 375e anniversaire de Montréal. À ce titre, la Ville de Montréal alloue 1 million de dollars pour les travaux de rénovation du bâtiment.

Nov. 2016

Début des travaux.

Nov. 2017

Casteliers devient emphytéote du bâtiment et poursuit les travaux avec les investissements du Fonds des ateliers d’artistes de la Ville de Montréal, du Fonds du Canada pour les espaces culturels du ministère du Patrimoine canadien ainsi qu’avec sa propre campagne de financement.

Automne 2018

Fin des travaux et emménagement des fondateurs dans la MIAM.

9 mars 2019

Inauguration!

Automne 2019

Fermeture de l’entité Maison internationale des arts de la marionnette en tant qu’OBNL. La MIAM existe maintenant en tant que lieu de recherche et de création entièrement voué aux arts de la marionnette animée par ses fondateurs et ses usagers!

L’INAUGURATION EN IMAGE – 9 MARS 2019

LE DISCOURS DE FRANÇOIS BISSONNETTE – LA GRANDE AVENTURE DE LA MIAM

Photo : Marc Gibert

 

Un discours fort éloquent prononcé le soir de
l’inauguration de la MIAM le 9 mars 2019 qui
relate tous les faits saillants des six années
d’implication de François Bissonnette au sein
de la Maison avant son ouverture!

Le 30-32 Saint-Just a été construit en 1911 et inauguré en 1912 en même temps que la caserne des pompiers. Il a connu plusieurs locataires durant les 107 dernières années.

Les chevaux du service des incendies ont naturellement eu la chance de l’occuper les 10 premières années. Puis les écuries furent transformées en appartement.

Différents clubs sociaux de l’arrondissement ont occupé les lieux par la suite, bingo, cours et le club de l’âge d’or.

Abandonnée en 2006 de nombreux rongeurs y avaient élu domicile les 10 dernières années.

La MIAM que vous voyez aujourd’hui est le rêve du 11e art. Un rêve, de 25 ans comme dirait Louise Lapointe. Un rêve devenu réalité après 6 ans de durs labeurs, de hauts et de bas, de changements de gouvernement tant au niveau municipal, que provincial et fédéral.

Des changements de ministres, des changements de conseillers municipaux et naturellement avec tout ce qui peut venir avec ces changements :

Des présentations pour expliquer le projet. Des dizaines et des dizaines de présentations.

Et naturellement, nous avons eu comme commentaires et comme réponse après ces nombreuses présentations:

Félicitations pour votre beau projet! C’est merveilleux!

Ne lâchez pas! Voyez grand!

Où, votre dossier est à l’étude, pour le moment, on n’a pas de réponse pour vous, soyez patient! Rigueur budgétaire impose!

Et j’en passe.

Oui, 6 ans effectivement 6 ans de patience et de persévérance

 

Suite —>

Pour moi ça commence le 13 avril 2013

Louise me fait la demande officielle. Veux-tu?

« 4 fois par année plus ou moins, pas plus je suis certaine! »

 

Juin 2013

Le projet de la MIAM est appuyé par résolution du Conseil d’arrondissement d’Outremont.

Le plan d’affaires comporte 4 pages, un budget de 370 000$ et toujours 4 réunions de CA par année.

 

18 mars 2014 presque qu’un an après,

L’entité légale est créée, le rêve devient réalité?  Nous n’étions encore qu’au début de l’aventure. Un mini budget d’exploitation. C’était il y a 5 ans!

 

29 mai 2014

Oups! On ajoute 50 pages au plan d’affaires.  Nous en avons maintenant 54 pages, le budget d’immobilisation passe de 370 000$ à 870 000$

 

18 juin 2014

Surprise!

Le rapport d’évaluation du 30-32 St-Just vient d’arriver et les travaux de remise à niveau de l’immeuble sont maintenant évalués à 1 433 000$.

Oh boy! Le projet commence à se complexifier un peu.

 

Août, septembre et octobre 2014

Charte et règlements généraux, code de déontologie, choix fiscaux pour TPS, TVQ, numéro de charité ou pas, création des comités de suivis construction, de financement, de gestion et d’activités. Tellement de choses auxquelles penser.

Demandes de subvention, contrat d’emphytéose et j’en passe!

Vous vous souvenez, en 2013 Louise m’avait convaincu de me joindre à l’aventure;

« 4 fois par année plus ou moins, pas plus je suis certaine! » Du mois d’aout au mois octobre 2014 nous avons eu 5 années de réunions.

 

Procès-verbal de la réunion du 11 décembre 2014 l’ouverture de la MIAM et l’inauguration de la Place Micheline-Legendre sont prévu pour 2017.

375e de Montréal, 150e du Canada et 50e de l’Expo 67

Ça s’impose!

 

28 janvier 2015

C’est la première fois que l’on parle d’un plan B dans nos procès-verbaux. Il y en aura 9 autres plans B par la suite.

 

14 avril 2015

Après l’élaboration du PFT

Programme fonctionnel et technique nous réalisons que la MIAM sera trop petite, il nous manque minimum le tiers de superficie. Et hop! un autre plan B

 

20 juin 2016

Une mise à jour du plan d’affaires 25 pages supplémentaires

Il y en a maintenant à 79.

 

Juillet 2016

Nouveau concept apparait dans notre plan d’affaires et nos procès-verbaux

Phase 1 et phase 2

Le plan B n’est pas suffisant

Automne 2016

Phase 1 début des travaux avec quelques retards du début à la fin

 

Janvier 2017

Nouveau concept apparaît phase 1.1 et phase 1.2 font leurs apparitions

 

Printemps et été 2017

Phase 2 des travaux commence avec quelques retards, et ce du début à la fin

Hop! Un nouveau concept apparaît

Phase 3 des travaux avec quelques retards du début à la fin devraient suivre.

 

1 novembre 2017 signature du contrat d’emphytéose d’une durée de 30 ans.

La MIAM existe vraiment, la MIAM existe grâce :

À la vision et au rêve, à l’acharnement, à l’entêtement, à la patience, à la générosité, au travail, et surtout elle existe grâce “aux croyants”, à tous ceux qui ont cru en ce projet.

 

Je voudrais remercier les membres du conseil d’administration de la MIAM, de l’AQM, les élus d’Outremont, de Québec et d’Ottawa, les élus passés et actuels qui ont soutenu le projet.

Les fonctionnaires de ces différents paliers de gouvernement qui ont su nous encourager qui ont cru et aider tout au long de cette longue aventure.

Je voudrais remercier les donateurs.

Petits et gros dons, sans vous rien n’était possible.

 

Remerciements spéciaux :

Michel Desjardins, Gilles Renaud, Élise Dion, Alain Fiset, Pierre Beaupré, Sabrina Richardson architectes, Patrick Vignola, entrepreneur, Jean-Guy Chaloux, François Pilotte

Remerciements très spéciaux :

Anne-Marie Poitras,  Jeanne Bertoux, Brigitte Vincent, Claudine Raymond, Madeleine Philibert, Catherine Renaud, Guy Bazinet, Sylvain Auclair, Patrice Picard et Janie Chaloux avocat

Les grands rêves se réalisent grâce à de grandes personnes.

Nous avons ici deux grandes personnes, deux grandes rêveuses, mais surtout; deux personnes déterminées.

Deux femmes d’une grande patience et persévérantes.

Elles étaient toutes les deux décidées à transformer leur rêve en réalité.

Dans ce projet, elles sont déterminantes, sans elles je ne crois pas que nous serions ici ce soir.

Marie Cinq-Mars, Louise Lapointe merci!

Au nom de tous les marionnettistes de l’AQM.

Que dis-je!

Au nom de tous les marionnettistes du monde entier!

Merci!

LE CHANTIER DE RÉNOVATION DE LA MIAM

Installée dans ce qui fut les anciennes écuries des pompiers d’Outremont, ensuite transformées en appartement pour des organismes sociaux de l’arrondissement, la MIAM a nécessité presque deux ans de rénovation du bâtiment situé au 30 avenue Saint-Just afin d’y déployer ses activités.

Ce chantier d’envergure a été rendu possible grâce au soutien :
– du 375e anniversaire de la Ville de Montréal,
– du Fonds des Ateliers d’artistes de la Ville de Montréal,
– du Fonds canadien des espaces culturels de Patrimoine canadien,
– du programme d’aide aux immobilisations du Ministère de la Culture et des communications pour ses équipements spécialisés,
– ainsi qu’aux équipes dévouées de l’arrondissement d’Outremont, d’Ateliers créatifs Montréal et des professionnels des différentes phases de travaux, en particulier la firme d’architecte Beaupré Michaud et Associés et le Groupe VIG, entrepreneur général.

Jetez ici un coup d’œil à l’immense travail qu’ils ont accompli et à l’évolution de la Maison depuis ses débuts !

Galerie photo

Un grand merci à tous les professionnels du chantier

En particulier à

Michel Desjardins, consultant en projet d’immobilisation en culture – Avis’Art
Gilles Renaud, gestionnaire financier – Ateliers créatifs Montréal
Élise Dion, administratrice – Ateliers créatifs Montréal
Anne-Marie Poitras, Directrice de la culture, des sports, des loisirs et du développement social – Arrondissement d’Outremont
Alain Fiset, chargé de projet – Arrondissement d’Outremont
Pierre Beaupré, architecte – Beaupré, Michaud et Associés, architectes
Sabrina Richardson, architecte – Beaupré, Michaud et Associés, architectes
Patrick Vignola, entrepreneur et Jean-Guy Chaloux, contremaître – Groupe VIG
François Pilotte, consultant technique
Martin Roy et associés, ingénieurs en mécanique et électricité
Calculatec Inc., ingénieurs en structure
Marchand Houle et associés, ingénieurs civils

Ainsi qu’à nos partenaires financiers

Partenaires publics

Partenaire principal

Partenaires privés

X